Changements récents - Rechercher:

Tutoriel Filemaker

  1. Structure
  2. Modèles
  3. Opérations diverses
  4. Calculs
  5. Scripts
  6. Privilèges d'accès

Filemaker avancé

  1. Partage des données
  2. Astuces et Exemples
  3. Développement

Règles de nommage

Versions de FileMaker Pro

Liens utiles Contact Commentaires

edit SideBar

^ Modèles Modèle Technique==>

En FileMaker Pro, un modèle est un écran de l'application. Contrairement à une idée souvent répandue, un modèle n'est pas lié à une table, mais est toujours lié à une Occurrence de Table. Cette nuance est d'importance, dès lors qu'un modèle imposera toujours un contexte précis. Précisons tout de suite qu'il n'est nullement obligatoire qu'un modèle contienne des rubriques ! Il peut très bien ne contenir que des éléments graphiques. Mais cela n'empêche pas que n'importe quel modèle est toujours lié à une occurence de table et donc à un contexte.

Cette obligation de liaison entre un modèle et un contexte peut parfoir conduire à quelques déboires, dès lors que l'OT liée au modèle n'a pas bien été contrôlée lors de la création. Aussi, fixons-nous d'emblée une règle stricte :

UN MODELE EST TOUJOURS CRÉÉ SUR BASE D'UNE ANCRE ET JAMAIS SUR BASE D'UNE BOUÉE

Sûr que ça va nous simplifier la vie ! En effet, lors de l'exploration des liens, on a vu que l'on se créait toutes les OT bouées nécessaires à une OT ancre. Autant en profiter maintenant ! En procédant ainsi, on se mettra à l'abri de bien des déboires et autres arrachages de cheveux...

Types de modèles


Il existe plusieurs types de modèles en FileMaker Pro :

  • Standard ( ou Fiche ou Formulaire )
  • Colonnes/Rapport ( ou Liste )
  • Vue Tableau
  • Étiquettes
  • Étiquettes Verticales (pour le japonais...)
  • Enveloppe
  • Modèle vierge

Les trois modèles les plus utilisés sont le modèle Formulaire (ou modèle Fiche, un enregistrement à la fois sur l'écran), le modèle Liste (une ligne par enregistrement) et le modèle Vierge (qui est la plupart du temps un modèle Fiche en devenir...).

Les modèles étiquettes et enveloppe sont parlants d'eux-mêmes et peuvent s'avérer utiles pour des applications précises. Il existe une série de modèles d'étiquettes standards "Avery", mais on peut encoder n'importe quel modèle.

Reste le modèle Tableau, tant prisé par les débutants, et qui est à déconseiller... C'est réellement un modèle "brut de décoffrage" ! Il n'autorise pratiquement aucune mise en page. Pourtant, probablement dû à sa ressemblance visuelle avec un tableau Excel, combien de débutants s'acharnent dessus ! On oublie...

Catégories de modèles


Nous privilégions 3 catégories de modèles par table :

  • un modèle "technique", reprenant l'ensemble des rubriques d'une table, sans aucune mise en page. C'est le modèle du développeur, en mode Fiche. Du brut...
  • deux modèles "utilisateurs", avec la plus belle mise en page possible, un modèle étant en Formulaire et l'autre en Liste. Du beau...
  • les modèles d'impression, qui sont tous à fond blanc. En effet, on n'imprime jamais un modèle utilisateur ( à moins d'être actionnaire dans une usine de fabrication d'encres d'imprimantes...). Du noir et blanc...

On rajoute à cela un modèle "Menu", basé sur la table PAR_Paramètres, qui ne possède qu'un seul enregistrement, ou une table vide. On l'oublie souvent... Il est pourtant la porte d'entrée de l'application.

Options générales


Dans le Menu

  • sur Mac : FileMaker Pro, Préférences, onglet "Modèle",
  • sur PC : Edition, Préférences, onglet "Modèle" ,

on trouve ceci :

On y voit deux options intéressantes ici :

  • Ajouter toute nouvelle rubrique au modèle actif
  • Enregistrer automatiquement les modifications de modèle (sans confirmation)

Si on sélectionne la première option, à chaque fois qu'une nouvelle rubrique est créée, elle est automatiquement rajoutée au modèle qui est en fond d'écran.

  • Si on a pris la précaution d'être sur le bon modèle "Technique" de la table correspondante, cela peut s'avérer intéressant, dès lors qu'on s'assure que les modèles techniques auront toujours la totalité des rubriques.
  • Par contre, cela peut s'avérer franchement casse-pied si on est sur un modèle avec une superbe mise en page ! De plus, la nouvelle rubrique se rajoutant en bas du modèle, elle passe parfois inaperçu... Mais le côté casse-pied peut également être perçu comme un apprentissage à une certaine discipline de développement, en se forçant à être sur le bon modèle technique à chaque fois que l'on crée une nouvelle rubrique.

A choisir donc...

Concernant la deuxième option, les choix sont controversés :

  • Sélectionner cette option assure que toutes les modifications sur les modèles seront toujours bien enregistrées, qoiqu'on fasse. Mais c'est sans retour...
  • Ne pas sélectionner cette option assure toujours un retour en arrière possible lorsque FilMaker Pro demandera si on veut sauver les modifications.

Également un choix personnel...

Une autre remarque doit également être faite : lorsqu'on crée une table sans rubrique, aucun modèle associé n'est créé. Par contre, si une nouvelle table est créée, et que, par exemple, les rubriques essentielles sont créées dans la foulée, un nouveau modèle, portant le nom de l'OT automatiquement créée lors de la création de la table, sera également créé. SI (et seulement si) on prend systématiquement comme ancre l'OT ainsi créée, après l'avoir renommée correctement, on peut également utiliser le modèle ainsi créé comme modèle technique : on sera dans le bon contexte par définition.

^ Modèles Modèle Technique==>
Éditer - Historique - Imprimer - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 21 mai 2010 à 12h02